Découvrir la véritable poutine canadienne

Très appréciée dans la belle province, la poutine est un plat québécois. Même si les premières recettes sont apparues, il y a une soixante, il est considéré comme un plat traditionnel national. Les ingrédients principaux intervenant dans la fabrication de la poutine sont les frites, du fromage « couic couic » et de la sauce poutine. Cette sauce, brune, un peu épicée et salée est fabriquée à base d’amidon de maïs, de farine de blé, de tomates et d’oignons. La préparation de ce plat est assez simple. Dans un premier temps, il faut apprêter la sauce et les frites. Il suffit ensuite d’imprégner les frites de sauce puis de rajouter le fromage en grains.

Découvrir la véritable poutine canadienne

La poutine est un merveilleux et délicieux mélange de frites, de sauce et de fromage en grains. C’est l’un des plats canadiens les plus typiques ! Alors si vous savez déjà à quel point ce plat est délicieux et que vous cherchez simplement une bonne et authentique recette de poutine à faire chez vous, passez à la recette. Si vous voulez en savoir plus sur la poutine, lisez la suite !

Quel fromage utiliser pour la poutine ?

En matière de poutine, tout est question de fromage en grains. C’est le vrai fromage en grains qui rend une poutine « authentique ». Les caillés de fromage sont simplement des morceaux solides de lait caillé, qui peuvent être consommés seuls comme encas, au Canada, ajoutés à des frites et de la sauce pour faire la poutine. On trouve le fromage en grains de couleur blanche ou jaune. Les caillés de fromage blanc sont ceux que vous voulez pour la poutine.

Remplacer le fromage en grains par du fromage blanc dans la poutine :

Si vous ne pouvez pas obtenir de fromage en grains, le substitut le plus proche possible si vous voulez faire l’expérience de la poutine, serait des morceaux déchirés (pas râpés !) d’une mozzarella entière (pas de mozzarella fraîche – utilisez celle que vous mettriez sur la pizza). Vous la voulez en morceaux pour qu’elle ne fonde pas complètement. Ne soyez pas laxiste. Certains morceaux de fromages en grains ont la taille d’un petit doigt. Cela fait partie de l’expérience de la poutine – les morceaux de fromage chaud, ramolli et râpé ne le couperont pas parce qu’il fond complètement et se mélange à la sauce. (Le cheddar n’est pas le meilleur substitut. Même si le fromage en grains est techniquement du cheddar, il n’a pas le même goût. Le goût est beaucoup plus proche de celui de la mozzarella – doux, souple, subtil, grinçant 🙂

Comment préparer la sauce poutine ?

Si vous avez mangé beaucoup de poutine, vous avez probablement goûté à une grande variété de sauces. Certaines sont clairement à base de poulet, d’autres sont foncées et charnues. La recette parfaite se situe quelque part entre les deux. Soyons réalistes, les Canadiens français connaissent la poutine ! Sa sauce est composée de 2/3 de bouillon de bœuf et 1/3 de bouillon de poulet, pour une sauce de bœuf allégée.

Comment prononcer « poutine » :

Si vous êtes un Canadien anglophone, vous le prononcerez presque certainement « poo-teen » (accent sur la dernière syllabe). Les Canadiens français pourraient suggérer de le prononcer « poo-tin » (encore une fois, en mettant l’accent sur la dernière syllabe). Je dis que si vous vous trouvez au Québec, vous pourriez essayer la seconde – à peu près partout ailleurs au Canada et ailleurs, la première vous servira bien.

Comment manger la poutine

Même si vous êtes strictement une personne qui mange des frites avec ses mains, quand il s’agit de poutine, une fourchette est la seule solution ! La combinaison de beaucoup de sauce et de fromage fondu est un désastre pour manger d’une autre manière.